Vous êtes ici : Le guide des prêts pour particuliers > Crédit Immobilier > Quel financement et crédit pour acheter un appartement à plus de 60 ans ?

Quel financement et crédit pour acheter un appartement à plus de 60 ans ?

Quel financement et crédit pour acheter un appartement à plus de 60 ans ?

Les personnes âgées d’au moins 60 ans sont de plus en plus nombreuses à souhaiter acheter un bien immobilier, que ce soit une maison ou un appartement. Cependant, certaines conditions sont exigées pour se voir accorder un prêt afin de financer ce type d’acquisition. Quelles sont les solutions pour permettre aux sexagénaires et plus d’obtenir un crédit immobilier sans difficulté.

Comment fonctionne le crédit immobilier pour le senior ?

Les établissements de crédits peuvent prêter de l’argent aux personnes de plus de 60 ans, même jusqu’à 70 ans, voire 75 ans pour les meilleurs dossiers. Mais à partir de 60 ans, la durée de remboursement ne dépasse guère 15 ans, et peut être de 20 ans dans certaines banques. Ces organismes tiennent compte de l’âge de l’emprunteur en fin de remboursement. Si bien que le senior est rarement autorisé à finir de rembourser son prêt au-delà de 80 ans du fait que les risques de mortalité sont statistiquement beaucoup plus fréquents à partir de cet âge.

Conditions de financement pour obtenir un prêt immo senior

Les crédits immobiliers sont accordés aux seniors sous la condition qu’ils contractent obligatoirement une assurance emprunteur. Les assureurs couvrent les prêts immobiliers jusqu’à 80 ans en cas d’incapacité de travail, d’invalidité et de décès du souscripteur. Toutefois les seniors en retraite ne sont pas concernés par l’incapacité de travail et l’invalidité. Ces garanties sont donc inutiles pour cette catégorie d’emprunteurs.

Avec la délégation d’assurance, le senior qui contracte un crédit immo auprès d’une banque peut choisir librement son assureur. Il n’est donc pas obligé d’opter pour l’assurance Groupe proposée par le créancier. La délégation d’assurance est donc une faculté qui ne doit pas être un obstacle à l’emprunt. Elle ne justifie en aucun cas le refus de crédit par la banque dès lors que les garanties du contrat individuel sont au moins égales à celles du contrat Groupe.

Généralement, les assureurs exigent un questionnaire médical à la souscription d’un contrat senior. C’est la condition sine qua non pour bénéficier d’un prêt immo. Ce questionnaire de santé est confidentiel et permet au médecin de l’assurance d’évaluer l’état de santé actuel et antérieur du souscripteur.

Les prêts Seniors alternatifs

Il existe des solutions d’obtention de prêt lorsque le senior est déjà propriétaire d’un bien immo. Il s’agit :

Du prêt viager hypothécaire

Ce crédit est destiné à financer une acquisition immobilière plus importante et dont le prix du mètre carré est plus élevé que celui du logement déjà en sa possession. Dans ce cas précis, la banque verse une rente à vie à l’emprunteur. Au décès de ce dernier, la banque vend le bien hypothéqué afin d’être remboursé des versements effectués. Ce type de prêt est à envisager par les seniors qui désirent obtenir un complément de revenus durant la retraite.

Du prêt hypothécaire cautionné

Il est basé sur le même principe que le prêt viager hypothécaire. La seule différence est que l’emprunteur rembourse son prêt par mensualités. Ce type de crédit est limité à 70 % du prix d’acquisition et ne nécessite pas d’assurance emprunteur. Au décès du souscripteur, la banque vend le bien immobilier en question afin de récupérer le capital restant dû. Les ayants-droit se voient reverser la différence entre le montant de la vente du bien et la somme restant à rembourser. Les héritiers qui désirent conserver l’appartement ou la maison peuvent verser le capital restant dû à la banque prêteuse.

Les solutions d’accès au crédit immobilier pour les sexagénaires et plus

Dans le cas d’un projet immobilier, les seniors de plus de 60 ans ont la possibilité de solliciter un garant qui se porte caution afin de rembourser le capital restant dû en cas de défaillance de l’emprunteur.

Pour les seniors ayant des problèmes de santé aggravés, il est possible d’avoir recours à l’AERAS (« s’assurer et emprunter avec un risque aggravé »). Ce dispositif permet d’accéder plus facilement à un crédit immo quand on avance dans l’âge ou d’ailleurs que l’on a un problème de santé même si l’on n’appartient pas à la catégorie des seniors.

Afin que la demande soit prise en considération, il est nécessaire que le souscripteur de l’assurance de crédit soit âgé de moins de 70 ans au terme du remboursement et que le montant du capital à assurer soit inférieur à 320 000 €. Pour faire simple, ce crédit doit donc pouvoir être remboursé en 10 ans tout au plus.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers