Vous êtes ici : Le guide des prêts pour particuliers > Crédit Travaux > Crédit travaux pour refaire une cuisine : quel est le meilleur taux ?

Crédit travaux pour refaire une cuisine : quel est le meilleur taux ?

Crédit travaux pour refaire une cuisine : quel est le meilleur taux ?

Rénover ou faire installer une cuisine équipée occasionne des dépenses importantes. Heureusement, pour financer ce type de travaux, il est possible de contracter un crédit adapté à son projet. Quelles sont les possibilités d’emprunt ainsi que les meilleurs taux pratiqués pour cette opération ?

Crédit travaux cuisine : les solutions

Le budget nécessaire pour refaire une cuisine varie en fonction de la nature des travaux à réaliser. Ce peut être l’aménagement d’une cuisine équipée, l’installation d’éléments ou une rénovation. La somme à consacrer aux travaux est donc déterminante dans le choix du financement. En fonction de ses possibilités financières, l’intéressé peut payer au comptant ou à crédit. Voici les différents prêts pouvant servir à financer sa cuisine.

Le crédit affecté

En général ce type de prêt n’est pas utilisé seulement pour acheter de l’électroménager qui peut toutefois être englobé dans ce crédit travaux. C’est donc la solution fréquemment choisie pour l’aménagement d’une cuisine équipée. L’utilisation des fonds doit être uniquement affectée à l’achat et/ou à l’installation d’une cuisine. Un justificatif est exigé par la banque.

L’avantage de contracter ce type de crédit, c’est que le client dispose de certaines garanties. Si la cuisine n’est pas livrée, la vente est annulée et le prêt également. De même si l’établissement de crédit refuse le prêt affecté, le contrat de vente est caduc. Dans un cas comme dans l’autre, aucune pénalité n’est appliquée. Si le prêt est accordé, l’emprunteur ne commence à rembourser son crédit qu’au début des travaux.

Le prêt personnel non affecté

C’est un crédit à la consommation dont les fonds sont mis à la disposition de l’emprunteur sans qu’il ait à justifier de leur utilisation. L’argent dont il dispose peut donc être mis à profit pour tout projet de financement. Ce type de crédit offre davantage de liberté que le prêt affecté.

Le crédit travaux, qu’il soit affecté ou non affecté, peut être consenti pour un montant compris entre 200 et 75 000 €. La durée de remboursement maximum est généralement fixée à 10 ans. Ces deux crédits peuvent être contractés auprès d’une banque ou de tout organisme de prêt.

Quel est le meilleur taux pour financer une cuisine ?

De nombreux établissements de crédits n’hésitent pas à faire des offres à des taux ultra compétitifs. Les taux se situent entre 3 et 6 %, et s’appliquent en fonction de la durée de remboursement, du capital emprunté et de l’établissement prêteur.

Les meilleurs taux au 01/12/2019 pour un prêt personnel sont les suivants :

  • 1 % sur 12 mois,
  • 1,70 % sur 24 mois,
  • 3,30 % sur 36 mois,
  • 3,45 % sur 48 mois,
  • 3,60 % sur 60 mois.

Ils ne tiennent pas compte de l’assurance emprunteur, non obligatoire. Elle est de l’ordre de 0,5 % du capital emprunté.

Comment procéder pour obtenir un crédit travaux cuisine ?

A l’aide d’un simulateur en ligne, il est possible de connaître sa capacité de remboursement et par voie de conséquence sa capacité d’emprunt maximum.

Une autre solution rapide et efficace consiste à utiliser un comparateur en ligne. Cet outil performant est capable de sélectionner plusieurs banques et organismes de crédits et permet d’identifier les prêts travaux cuisine les plus avantageux. En profitant des meilleures offres du moment, le consommateur peut donc bénéficier d’un crédit à un taux intéressant. Grâce à ce dispositif, il peut connaître rapidement le montant de ses futurs remboursements, ce qui lui permet de savoir si son projet de cuisine est réalisable ou pas. A noter que la démarche est gratuite et sans engagement.

Pour souscrire à l’offre qu’il juge la plus favorable, il suffit que l’intéressé prenne contact avec l’établissement choisi. Avant d’accorder le prêt, la banque lui demandera de fournir certains documents, notamment une pièce d’identité, un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois, un justificatif de ressources, un RIB et des relevés de compte bancaire. Dans le cas d’un crédit affecté, le prêteur exigera en plus un devis concernant les travaux à réaliser pour refaire la cuisine, ainsi que le bon de commande transmis par le cuisiniste chargé du chantier.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers