Vous êtes ici : Le guide des prêts pour particuliers > Rachat de Crédit > Sur quelles durées peut-on négocier un rachat de crédit ?

Sur quelles durées peut-on négocier un rachat de crédit ?

Sur quelles durées peut-on négocier un rachat de crédit ?

Le rachat de crédit est une opération de plus en plus souhaitée par les emprunteurs, à condition que chacun puisse négocier sa durée mais aussi son taux d’intérêt en fonction de son profil. Quelles sont les pratiques et les conditions qui permettent de profiter pleinement des offres de rachat de crédit ?

Durée maximum d’emprunt pour un rachat de crédit

Cette opération financière consiste à obtenir un prêt de remplacement par un nouvel établissement financier, aux conditions plus avantageuses que celles qui ont été appliquées au moment de la souscription du prêt en cours. L’objectif de ce dispositif est d’alléger les mensualités de remboursement mais dans la plupart de cas, cela implique un allongement de la durée d’emprunt.

Il existe toutefois des limites de durée lorsque l’on souscrit ce type de crédit. En fonction de l’âge de l’emprunteur, l’organisme chargé du rachat de crédit peut fixer une limite afin que le client puisse assurer entièrement le remboursement de son nouveau financement. En effet, il n’est pas certain que le créancier accorde le rachat de crédit si le demandeur est âgé de plus de 70 ans. Certaines banques fixent un âge auquel l’emprunteur doit absolument avoir fini de rembourser son prêt. Il peut être fixé à 75 ans, 80 ans voire 85 ans dans certains cas.

La durée maximum d’un rachat de crédit dépend non seulement du montant emprunté mais également de la nature du prêt consenti. Pour un rachat de crédit immobilier avec garantie hypothécaire, la durée de remboursement maximale est de 30 ans, soit 360 mois. Elle est réduite à 25 ans ou 300 mois si le rachat de prêt est cautionné.

Profil de l’emprunteur pour un rachat de crédit

Le demandeur sollicitant un rachat de prêt doit être suffisamment convaincant auprès de l’établissement qu’il a choisi afin de finaliser au mieux son contrat. A cette occasion, il peut s’il le souhaite négocier la durée du rachat de crédit. Chaque organisme propose des solutions en se basant sur le profil de l’intéressé.

La banque peut accorder ou non le rachat de crédit en fonction de la situation professionnelle et personnelle de son client, de sa capacité de remboursement et de son niveau d’endettement possible.

A partir de ces critères, le prêteur peut décider d’accorder le rachat de crédit sur une courte durée (entre 5 et 10 ans), une moyenne durée (entre 10 et 15 ans) ou sur une longue durée (c’est-à-dire sur plus de 15 ans). Mais l’emprunteur peut aussi choisir la durée qui lui convient, dès lors que ses capacités financières le permettent.

Quelles sont les négociations possibles auprès de la banque pour un rachat de crédit ?

Afin d’obtenir un rachat de crédit aux meilleures conditions de financement, l’intéressé a tout intérêt à bien préparer son dossier. Cela lui permet d’apporter les garanties nécessaires à la banque (revenus, relevés bancaires, pas d’incident de paiement, pas de découvert, etc.). Pour bien négocier son rachat, il est important de se renseigner préalablement sur les conditions et les offres proposées sur le marché. En fonction des informations recueillies, le client peut alors :

  • Négocier le taux de rachat de crédit : avec des taux d’intérêt en baisse, il est possible d’obtenir un prêt dont le taux est inférieur à celui du crédit en cours que l’intéressé a l’intention de faire racheter par la banque. Il peut également négocier ce taux afin de profiter du plus bas du marché. Cette faculté lui permet ainsi de diminuer considérablement ses mensualités en optant pour la même durée, voire pour une durée plus longue.
  • Négocier l’assurance emprunteur : la solution proposée par les banques n’est pas la plus intéressante financièrement. L’emprunteur peut faire appel à une compagnie d’assurance individuelle indépendante de la banque, dès lors que les garanties qu’elle propose sont similaires ou supérieures à celles du contrat groupe. C’est ce que l’on nomme la délégation d’assurance.
  • Négocier les frais de dossier de rachat de crédit : ces frais représentent un coût non négligeable pour l’emprunteur. Celui-ci a donc tout intérêt à les faire baisser afin de diminuer le coût du rachat de prêt. Tout comme les pénalités en cas de remboursement anticipé du prêt à racheter : elles peuvent aussi être négociables auprès de son ancien établissement.

Afin d’obtenir la meilleure négociation en matière de rachat de crédit, il est conseillé de faire jouer la concurrence. En comparant les offres commerciales, l’intéressé peut ainsi choisir la durée de remboursement qu’il souhaite dans la mesure de ses possibilités financières.

Imprimer cette fiche   Flux RSS

Comparateur Rachat de Crédit
En moins de 2 minutes, découvrez les meilleures offres. Gratuit et sans engagement !

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Autres dossiers

  • Rachat de crédit pour travailleur non salarié (TNS) Rachat de crédit pour travailleur non salarié (TNS) Les travailleurs indépendants peuvent prétendre au rachat de crédit, au même titre que les salariés. C’est une solution couramment pratiquée qui permet de réduire le montant de ses...
  • Comment regrouper 2 crédits immobiliers ? Comment regrouper 2 crédits immobiliers ? Il est possible de regrouper deux crédits immobiliers en un seul en sollicitant ce type d’opération financière auprès d’un établissement autre que la (ou les) banque(s) initiale(s). Cela...